Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr de
Réseaux sociaux - Actualités
Accueilactualite
19/11/2019

ZOOM SUR LE BIOCARBURANT

ZOOM SUR LE BIOCARBURANT

En gestation, La loi CO2: l'importation de biocarburant VS la production locale

Aujourd’hui, d’importantes quantités de biocarburant entrent en Suisse et sont subventionnées au même titre que la production localeCette distorsion est néfaste pour cette dernière qui doit répondre à des critères très stricts d’utilisation de déchets (huiles végétales usagées issues de restaurants et non de déchèteries) pour produire un biocarburant dit de de 2ème génération contre des importations n’ayant pas systématiquement cette garantie. Malgré les contrôles effectués, nous estimons que cette distorsion est importante! Une des solutions possibles? Allouer une aide selon un système d’économie C02, puisque l’on sait que le biocarburant suisse permet d’économiser 66% de C0VS diesel.


3 questions à Ludovic Balmer, Directeur de Leman Bio Energie

Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est le biocarburant et dans quelles mesures Leman Bio Energie le valorise?

Produit à partir d'huiles végétales usagées, le biocarburant 2ème génération est utilisable dans tous les véhicules diesels légers et lourds. 2'200 tonnes d'huiles végétales usagées peuvent être traitées sur le site de Leman Bio Energie, basé à Etoy (VD), qui produit du biocarburant 24/24h et 7/7j. Nous avons l'obligation en Suisse de réaliser du biocarburant de seconde génération, c'est-à-dire que la matière première utilisée doit être issue d'un déchet, et non de l'agriculture (biocarburant 1ère génération).

 
 
  

Comment se déroule la fabrication?

Les huiles usagées collectées sont, dans un premier temps, préparées, homogénéisées et filtrées puis transformées de manière chimique en carburant qu'il est ensuite possible d'intégrer de 2 manières:

• De façon "pures" dans des véhicules adaptés ou compatibles au B100 (100% pur).
 
• En additif, mélangé au diesel dans des proportions allant de 7% à 90%. L'ensemble des stations d'essences suisses sont équipées de biocarburant à hauteur de 7%, relative à la norme européenne en vigueur. Lorsque le taux d'incorporation est inférieur à 7%, aucun ajustement n'est nécessaire sur les véhicules à moteur diesel.

 
 
 
 
 
Quels sont les bénéfices d'utiliser du biocarburant?
 
D'un point de vue environnementale, il permet de réduire de 66% les émissions de CO2 par rapport à du diesel standard. Notre production annuelle représente ainsi une économie de plus de 6'300 tonnes de carbone/an. De plus, le biocarburant permet la valorisation de déchets polluants, à savoir qu'un litre d'huile souille 1'000 litres d'eau.
 
Pour l'utilisateur, en plus d'être un produit non dangereux et non explosif, le biocarburant est utilisable avec tous les moteurs diesel, et disponible dans toutes les stations-services en B7, à un prix inférieur à celui du diesel. 
 

Le biocarburant en pratique

Plus d'1/3 de la production de Leman Bio Energie est utilisée en interne, pour les véhicules de Transvoirie et SRS. La flotte de véhicules de Transvoirie étant équipée de camion B100, le biocarburant est compatible à 100%. On parle alors d'économie circulaire puisque Transvoirie collecte les huiles usagées, transformées par Leman Bio Energie puis le biocarburant alors produit est utilisé par Transvoirie pour collecter les déchets. Aucun transport à grande échelle n'est effectué entre toutes ces étapes.

Cette démarche s’inscrit pleinement dans la politique environnementale d’Helvetia Environnement : Collecte locale, Transformation locale et Utilisation locale.
 
  


Le biocarburant devient de façon évidente une énergie renouvelable indispensable dans un futur proche, à l'heure où le changement de climat est certain et que l'économie vient doucement à se compter non plus en gain financier mais en gain carbone.