Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr de
Réseaux sociaux - Actualités
Accueilactualite
02/12/2020

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2019-2020 : LES 5 POINTS ESSENTIELS À RETENIR

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2019-2020 : LES 5 POINTS ESSENTIELS À RETENIR
Comme chaque année depuis 2013, Helvetia Environnement vous dévoile son rapport Développement Durable dans une démarche responsable et transparente. À travers ses résultats sur l’exercice 2019-2020, Helvetia Environnement vous propose de revenir sur ses engagements en faveur du développement durable et les actions menées en ce sens par ses équipes.
 
  • Une sécurité au travail qui s’améliore
Pierre angulaire du volet social-sociétal d’Helvetia Environnement, deux indicateurs mesurent le bien-être au travail de collaborateurs : les taux de fréquence et de gravité des accidents professionnels. Tandis que le taux de fréquence est mesuré par le nombre d’accidents rapportés au nombre d’heures travaillées, le second est calculé par le rapport du nombre de jour perdus au nombre d’heures travaillées. De 49,5 en 2018, le premier indicateur affiche 40,1 en 2019, le second marque une diminution tout aussi importante de 1,72 à 1,41. Une satisfaction pour le service QHSE qui a entrepris depuis plusieurs années l'harmonisation des sujets de prévention au sein du groupe. Cela est aussi salué par notre triple cetrification ISO 9001,14001 et 45001 qui est désormais à l'échelle du groupe ! 
 
  • Des émissions de CO2 en baisse
Fer de lance des engagements durables d’Helvetia Environnement sur le volet environnemental, la réduction des émissions de CO2 liées à ses exploitations constituent l’un des plus importants challenges. Au total, sur les 9850 tonnes de CO2 émises sur l’ensemble du périmètre (activités et trajets pendulaires), 85% sont issues des véhicules de collecte et de tri. Un bilan carbone en baisse de 4%, ce qui est très encourageant. Et il faut dire qu’Helvetia Environnement se donne les moyens de ses ambitions avec une politique de renouvellement de sa flotte de véhicules adaptée à cet enjeu et notamment des véhicules plus propres alimentés au biogaz ou 100% biocarburant produit à partir de matières collectées par ses sociétés de collecte et valorisées par Leman Bio Energie.
 
  • Des trajets pendulaires plus vertueux 
Avec 4,25 millions de kilomètres parcourus en voiture pour 720 tonnes carbones émises en 2019 contre 5 millions de kilomètres et 1000 tonnes en 2018, les collaborateurs ont réduit de 28% leurs émissions de CO2 liées aux trajets pendulaires et ont grandement participé à l’amélioration de l’empreinte carbone du groupe en 2019.
Covoiturage, transports en commun, suppression des trajets non nécessaires… Helvetia Environnement a su fédérer et mobiliser ses équipes autour d’un engagement commun pour la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Une mobilité plus durable favorisée par des initiatives individuelles mais aussi collectives comme la participation de l’entreprise au challenge Bike to Work, plébiscité en interne.
 
  • Une gestion de crise reconnue en interne.
Marquée par l’épidémie de coronavirus qui s’est répandue à une vitesse déconcertante, l’année 2020 aura permis à Helvetia Environnement de mesurer sa capacité à faire face à une crise globale d’envergure. En réaction à la mise en place de mesures sanitaires et de confinement des populations par le gouvernement, la société a rapidement donné la possibilité à ses collaborateurs – pour qui l’option était envisageable – de pouvoir travailler à distance et ainsi réduire les risques de propagation du virus en interne. L’efficacité du télétravail a été reconnue par l’ensemble des salariés l’ayant expérimenté tandis que 2/3 d’entre eux souhaitent voir ce mode de travail perdurer dans les pratiques de la société. Dans le même temps, le renforcement du dispositif de sécurité impliquant la mise à disposition de l’équipement de protection nécessaire, l’instauration de la distanciation sociale dans les locaux, l’encadrement des rassemblements et la mise en place de gestes barrières a été mis en application pour nos équipes de terrain. Une réactivité saluée par 71% des collaborateurs, estimant que leur entreprise avait réagi suffisamment rapidement pour garantir leur sécurité. Des chiffres qui soulignent la résilience, mais aussi la capacité d’adaptation de l’organisation et de ses équipes en cas de crise majeure.
 
  • Un taux de recyclage en progression
En 2019, les entreprises de tri et recyclage du groupe ont enregistré un taux de recylage de 57%, soit une progression de +2% par rapport à l’année précédente. Une progression appelée à devenir de plus en plus soutenue avec l’arrivée de SORTERA. Le nouveau centre de tri de haute performance, mis en service en 2019, devrait permettre d’améliorer considérablement cet indicateur grâce notamment au tri des déchets urbains des entreprises et plus largement grâce au tri perfectionné des déchets en mélange. À souligner également, la performance de Sogetri Fribourg qui est parvenu à envoyer 89% des déchets qui lui ont été confiés dans des filières de recyclage. Un chiffre qu’Helvetia Environnement espère voir rapidement devenir un standard pour chacun de ses sites d’exploitation avec en ligne de mire l’objectif ambitieux de valoriser 100% des déchets.
Une sécurité au travail en hausse, des émissions de CO2 qui diminuent, une gestion de crise saluée… Helvetia Environnement tient à souligner l’implication de l’ensemble de ses collaborateurs moteurs dans cette démarche sociétale et environnementale. Entre choix stratégiques et mobilisation en interne, la société compte s’engager davantage pour les mois et années à venir en faveur d’une politique environnementale durable.
 
Le rapport développement durable 2019-2020 
Consulter le rapport